Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Usines Éphémères – Paris

Détails:

  • Rue: 200 quai de Valmy
  • Code Postal: 75010
  • Ville: Paris
  • Département: 75 - Paris
  • Région: Ile-de-France
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Entrepôt
  • Date d'origine: 1922
  • Utilisation actuelle 1: Centre culturel
  • Utilisation actuelle 2: Café
  • Utilisation actuelle 3: Caserne
  • Date de reconversion: 2004
  • Surface: 1 400 m²
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Suchet (entrepreneur)
  • Porteur du projet de reconversion: Association ''point ephemere''
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 75110

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

L’ancien bâtiment est communément appelé Point P, nom de l’enseigne du magasin de matériaux de construction. Livré en 1922, son premier propriétaire a dédié cet ensemble architectural en briques et béton au commerce. Cet ancien dock qui a participé à la vie industrielle du canal St-Martin s’illustre dès son ouverture par son caractère progressiste. En effet, l’entrepreneur Suchet l’équipe d’un jardin d’enfant et d’une salle de bal afin de répondre aux besoins de ses employés et des habitants. Robert Sabatier, dans les « allumettes suédoises » en dresse la description.

Commentaires

Point Éphémère est soutenu par la Mairie de Paris, le Conseil régional d’Ile de France, la Direction des affaires culturelles d’Ile de France et le CNV.

Description:

Point Éphémère est un centre de dynamiques artistiques situé dans le 10e arrondissement de Paris, dans l’ancien magasin de matériaux de construction Point P sur le Canal St-Martin. Son projet mêle résidences d’artistes, diffusion publique et intervention active dans la ville. Il est mené par l’équipe d’Usines Éphémères qui depuis vingt ans transforme des bâtiments en déshérence en espaces artistiques temporaires. Ce centre de dynamiques artistiques a ouvert le 13 octobre 2004. Il met en place les moyens nécessaires à la résidence d’artistes (plasticiens, musiciens, danseurs, scénographes) et des outils de reconnaissance publique de leur travail. Le bâtiment est occupé par la Caserne de Pompiers de Château-Landon, par la maison des associations du 10e arrondissement et par Point Éphémère.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

1503 vues au total, 3 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Cité de la mer – Cherbourg

En 1979, certaines parties du site furent démolies, mais dix ans plus tard cependant, ce qui restait de la gare fut protégé au titre des Monuments Historiques, ...

13 juin 2012

1363 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Docks de la Joliette – Marseille

Jusque dans les années 1980, personne n'envisage sérieusement de raser les docks, mais personne ne développe non plus de vrai projet de mise en valeur qui n'int...

13 juin 2012

1549 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Hangar – Paris

Transformation d'un hangar en centre d'hébergement et de soins pour toxicomanes en 1994 par les architectes Jade et Sami Tabet. L'argent manquant pour entrepren...

13 juin 2012

1494 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.