Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

PIMH

Briqueterie Lambert

Détails:

  • Département: 28 - Eure-et-Loir
  • Région: Centre
  • Type: Briqueterie
  • Site classé: oui
  • Date protection: 04/03/99
  • Détail protection: Le bâtiment abritant le four, les séchoirs, le local moteur et la zone de production.
  • Prop. Privée: oui
  • Détail propriétaire: Indivison Lambert
  • Code utilisation: Sans
  • Date fiche Mérimée: 1999

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 2 novembre 2013

Histoire

En 1859, un 1er four à tuiles est bâti au lieu-dit la Lumière par Jean-Baptiste Lambert. Seuls subsistent quelques vestiges de la chambre de chauffe et la cheminée incluse dans le bâtiment abritant le four actuel. Ce dernier, de type Hoffman, est construit entre 1880 et 1910. La briqueterie est continuellement exploitée par la même famille jusqu'à la cessation d'activité en 1997 à la mort du dernier tuilier James Lambert (CF Mérimée).

Historique

En 1999, indivisions: M. Jean-Paul Lambert, gérant de sociétés, demeurant à Luisant + M. Richard Lambert, commercant, demeurant à Saint-Piat + Mme Christine Lambert, commercante, propriétaire depuis 1997.

Occupation

En 1998, visite lors de la journée du patrimoine; projet de reconversion de type écomusée (plusieurs assos sont motivées).

Etat actuel et restaurations et travaux effectués

En 1999, bon état; maintien sur place de l'outillage; reste la cheminée.

Références et liens

Mairie: 02 37 32 30 20. Dernière briqueterie d'Eure-et-Loir à produire. Le bon état de conservation des bâtiments, le maintien sur place d'une partie du matériel d'exploitation, l'importance du four Hoffman en font un ensemble essentiel de l'histoire industrielle de la commune. Tel le 6/11008 )à la mairie, la secrétaire de mairie indique qu'il n'y a rien de nouveau et que l'on entend plus de bruits de réhabilitation pour l'instant bien que le potnetiel soit énorme. à suivre.

Description:

La briqueterie se compose d’un vaste atelier central surmonté de 2 cheminées; à l’origine en forme de croix, il contient le four, l’unité de fabrication et les halles de séchage. Le pignon nord est percé de larges fenêtres, pourvues de volets de bois à lames orientables. L’essentiel de l’espace intérieur est occupé par les séchoirs. 2 hangars métalliques sont adjoints par la suite sur la façade arrière: le 1er recouvre partiellement la zone de fabrication, les trémies et le tapis roulant, le second implanté perpendiculairement en avant du bâtiment abritait les matières premières (CF Mérimée 2003).

Numéro d'identification de la fiche : N/A

1335 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

PIMH

Moulin des Patis ou de la Couleuvre

Moulin à eau se composant d'un bâtiment principal, prolongé au sud d'un appentis abritant la roue, d'un édicule et d'une grange; moulin en équerre, en partie su...

2 novembre 2013

1158 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Moulin cavier de Gasté

Masse du moulin : cave principale et salle des meules ; deux paires de meules circulaires ; logis : grands blutoirs ; voir fiche mérimée complète.

2 novembre 2013

1298 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Moulin de l’abbaye de la Trinité

Le moulin se situe dans la partie est, sur le canal de la Voûte, partie du ruisseau de Ganzeville. La façade principale, au sud, alterne brique et pierre avec d...

2 novembre 2013

1249 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.