Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

PIMH

Moulin de Lustrac

Détails:

  • Département: 47 - Lot-et-Garonne
  • Région: Aquitaine
  • Type: Moulin à farine
  • Site inscrit: oui
  • Site classé: oui
  • Date protection: 01/02/88
  • Détail protection: Façades et toitures; bief avec écluse et barrage
  • Prop. Publique: oui
  • Prop. Privée: oui
  • Détail propriétaire: Commune + particulier
  • Code utilisation: Habitat
  • Publication: BOURRACHOT (L.), "Les barrages et moulins sur le Lot dans la baylie de Penne", In: Actes des XIVè-XVIIè Congrès d'études régionales, Villeneuve-sur-Lot (13-15 mai 1961), Fédération Historique du Sud-Ouest, 1962, p.194-195 / RIVOIRE (J.), "Lustrac", Nérac.
  • Archives: A.N. F10/2959 à 2961
  • Date fiche Mérimée: 1992

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 2 novembre 2013

Histoire

Le moulin est édifié vers 1296 dès la construction du barrage sur le Lot. Il est reconstruit vers le début du 16è. En 1891, l'activité de minoterie est associée à une scierie. En 1930, le moulin est converti en centrale hydroélectrique. Suite à la désaffectation de la centrale par EDF en 1968, le moulin est racheté par les propriétaires du château et est restauré vers 1973 (CF Mérimée).

Historique

En 1988, Mme Monique Paskowski, propriétaire des façades et toitures depuis 1973 + Commune propriétaire du bief avec écluse et barrage.

Occupation

Habitation

Etat actuel et restaurations et travaux effectués

En 2007, travaux de remise en état terminés: rénovation de l'écluse, reconstruction de pontons d'accostage, vantellerie et mécanisation de l'écluse, rétablissements des accès au moulin; façades du moulin remaniées en accord avec la DRAC. Ecluse désarmée.

Références et liens

Mairie: 05 53 41 60 72 ou mairie.trentels@wanadoo.fr. Gros dossier dans base Mérimée, avec plans, coupes, photos…

Description:

Le moulin, de plan rectangulaire, assis sur un socle rocheux, est bâti en pierre de taile calcaire de moyen appareil régulièrement assisé; les angles de l’élévation est sont arrondis. Le 1er niveau est percé d’une série d’arches en arc plein cintre. L’accès au rez-de-chaussée surélevé s’effectue par une passerelle mobile enjambant l’écluse, précédant la porte d’entrée en plein cintre chanfreinée. A l’étage, sur l’angle nord-ouest, subsistent des vestiges d’un organe en encorbellement (échauguette?) (Mérimée 2004).

Numéro d'identification de la fiche : N/A

1171 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

PIMH

« les Forges »

Construction massive en pierre extérieure, en brique intérieurement, percée par 2 larges arcs.

2 novembre 2013

1303 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Moulin de Kérouan

Moulin à vent de type tour. Le bloc des meules, accessible par un escalier, fait 1,50 m. de diamètre. L'essentiel des mécanismes et engrenages est en place (Mér...

2 novembre 2013

1397 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Société « Champagne de Castellane »

Site desservi par embranchement ferroviaire. Les celliers comportent des voûtes en berceau. Le pavillon central a une architecture modeste au cœur de la cité ou...

2 novembre 2013

1686 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.

Information à propos du contributeur

  • Publié par : Louis André
  • Membre depuis : 25 novembre 2013

Autres contributions de Louis André

Plus récentes contributions de Louis André »