Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Manufacture de tabacs – Nantes

Détails:

  • Rue: 10 boulevard de Stalingrad
  • Code Postal: 44000
  • Ville: Nantes
  • Département: 44 - Loire-Atlantique
  • Région: Pays de la Loire
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Usine de tabac
  • Date d'origine: 1861
  • Utilisation actuelle 1: Logements
  • Utilisation actuelle 2: Bureaux
  • Utilisation actuelle 3: Bibliothèque
  • Date de reconversion: 1984
  • Porteur du projet de reconversion: Ville de Nantes
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 44109

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Succédant à des ateliers provisoires installés en 1857, la manufacture de Nantes est conçue entre 1861 et 1865 pour répondre à l’accroissement de la consommation des cigares en France, c'est la quinzième manufacture ouverte dans le pays. Elle produira toutes les formes de tabacs à fumer : scaferlati, cigarettes (1872) et cigarillos (1901). La manufacture figure au nombre des premières manufactures « modèle Rolland », dont le prototype fut conçu à Strasbourg entre 1848 et 1851 par l’ingénieur du même nom. Son plan en grille repose sur la combinaison de cinq bâtiments rectangulaires qui limitent deux cours intérieures : la cour d’honneur et la cour du service technique. Dans l’histoire du monopole français des tabacs, l’établissement qui emploie jusqu'à près de 2 000 salariés, se distingue pour avoir expérimenté et fondé de nombreuses œuvres sociales : une société de secours mutuels en 1858, une crèche en 1861 ou encore un bureau d’épargne en 1876. La qualité de ces œuvres incitera l’Administration des tabacs à ouvrir des services analogues dans la plupart des autres établissements manufacturiers, y compris dans les manufactures d’allumettes.

Commentaires

Comme pour de nombreuses autres opérations de reconversion, aucune machine n'a été conservée (en dehors d'une chaudière dans la bibliothèque aménagée dans l'ancienne chaufferie). En revanche, dans le cadre du 1% artistique, les traces de l'ancienne fonction du bâtiment sont alors visibles à travers une sculpture représentant une cigarière et une vingtaine d'agrandissements photographiques des ouvriers et ouvrières de l'usine.

Sources et documentation

LAMARD Pierre, GASNIER Marina (dir.), article de SMITH Paul, Le patrimoine industriel vecteur de reconquête économique, Les manufactures françaises de tabacs, après le tabac, Panazol, Lavauzelle, 2007, p. 48

http://fr.wikipedia.org/wiki/Manufacture_des_tabacs_de_Nantes

Description:

C’est la municipalité de Nantes qui décide de réhabiliter la manufacture de tabacs. Sous la direction du Service d’architecture municipal, dirigé par Georges Evano et Sylvie Jullien, un programme mixte est défini, comportant une maison des associations, un centre de ressources audiovisuelles, une auberge de jeunesse, un pôle municipal, des logements sociaux (82 unités) et divers équipements de proximité (crèche, permanence médoco-sociale, halte-garderie, foyer de troisième âge), programme réalisé de 1981 à 1984 par huit équipes d’architectes différentes. Comme à Issy-les-Moulineaux, les murs d’enceinte caractéristiques des manufactures et destinés à les protéger de tout ennemi du fisc sont arrasés pour désenclaver le site et pour en faire un nouveau morceau de ville.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

1230 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Brasserie Boeckel et Mortz – Angoulême

Construits peu d’années après la naissance de la « littérature en estampes » imaginée en 1835 par Rodolphe Töpffer, ces anciens chais ont été restaurés et réhab...

13 juin 2012

1254 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Bibliographie

Le Moulin Chevalier

HISTOIRE DU MOULIN CHEVALIER de 1256 à 1983: trois quarts de millénaire durant lequel les hommes, le matériel et les bâtiments -étroitement liés dans le labeur ...

14 mai 2012

1416 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Chocolaterie Menier – Noisiel

L'ensemble du site industriel, où l'activité chocolatière a cessé en 1990, a été réhabilité par les architectes Bernard Reichen et Philippe Robert en 1996 pour ...

13 juin 2012

1321 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.