Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

PIMH

Forge d’Aube

Détails:

  • Département: 61 - Orne
  • Région: Basse-Normandie
  • Type: Usine métallurgique
  • Date protection: 21/09/82
  • Détail protection: Forge (ancienne) avec ses fours et son système hydraulique
  • Prop. Publique: oui
  • Détail propriétaire: Commune
  • Code utilisation: Visitable
  • Publication: "Patrimoine industriel, 50 sites en France" (p.46-47).Lecherbonnier Yannick, La forge d'Aube, Collection Itinéraires du patrimoine, n° 196, DRAC Basse-Normandie, 1999, 32 p. Belhoste Jean-François et Lecherbonnier Yannick, La métallurgie normande (XII°-XVII° siècles, La révolution du haut-fourneau, Paris, Inventaire général, 1991, 321 p. Collection Cahiers de l'inventaire, n°14. Thierry Churin, rapport de fouilles.
  • Date fiche Mérimée: 1992

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 2 novembre 2013

Histoire

Entre en service en 1509. Affectée jusqu'en 1850 à l'affinage de la fonte produite au haut fourneau du Logeard à Saint-Pierre-des-Loges. Alimentait en fer la fenderie d'Aube. Reconvertie en affinerie de cuivre par Pierre-Jean-Félix Mouchel : un acte de société de 1868 en décrit la soufflerie, les deux foyers d'affinerie, les deux fours, une turbine Calon, trois fours à réverbère et un four à chaudière installés dans l'ancienne halle à charbon. La S.A. des usines Mouchel la réaménage entre 1868 et 1895. Intégrée en 1898 dans la compagnie générale d'électricité, elle poursuit son activité jusqu'en 1939, et en 1980, le site est finalement vendu par la S.A. Tréfimétaux à la commune d'Aube (CF Mérimée)

Historique

Commune propriétaire depuis 1981

Occupation

Musée consacré à l'histoire de la métallurgie du Pays d'Ouche depuis 1988 (membre du réseau des musées de société de Basse-Normandie) : il organise régulièrement des expositions autour de la métallurgie; en 1980, création de l'association pour la mise en valeur de la grosse forge. Rénovation, réhabilitation et animation par l'Association "La grosse forge d'Aube". + site Internet.

Etat actuel et restaurations et travaux effectués

Entre 1983 et 1986, 4 campagnes de fouilles menées; + restauration Traverse ACMH, toitures. En 1998, restauration des couvertures; en 2002, restauration cheminée, charpente et couverture; bâts et équipements restés pratiquement tels qu'à l'origine. En 1991, restauration par l'ACMH Lagneau + projet muséographique par Egide-Concept à Paris.

Références et liens

CF http://www.forgeaube.fr

Description:

Les installations sont des 18e et 19e : on remarque les fours, 2 turbines hydrauliques, 1 roue hydraulique verticale, 1 batterie de maillets et de cames. La fonderie est en rez-de-chaussée, en silex et enduit, à chaînages de brique; le bâtiment d’eau et celui de la grosse forge sont en brique et pan de bois. A côté des logements d’ouvriers et des ateliers annexes, le bâtiment de l’affinerie, avec son toit d’où émergent 3 cheminées en pyramides tronquées des foyers d’affinerie et de la chaufferie (Mérimée 1993 + photos de l’affinerie).

Numéro d'identification de la fiche : N/A

1446 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

PIMH

Distillerie Fernet Branca

Plan symétrique; 1 sous-sol et 1 étage carré; couverture en tuile mécanique; toit à longs pans; escalier dans-œuvre .

2 novembre 2013

1252 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Moulin de la Bellassière

Moulin à eau de 2 niveaux séparés par un bandeau horizontal et couronnés d'une fausse balustrade de pierre. Elle court derrière un fronton triangu qui marque l'...

2 novembre 2013

1094 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Carrière de calcaire

Carrière de calcaire ; méthode dite hagues et bourrages.

2 novembre 2013

1617 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.

Information à propos du contributeur

  • Publié par : Louis André
  • Membre depuis : 25 novembre 2013

Autres contributions de Louis André

Plus récentes contributions de Louis André »