Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Fonderie Courtot, puis fonderie de la Cie nationale des Radiateurs – Dole

Détails:

  • Rue: 17 rue des Templiers
  • Code Postal: 39100
  • Ville: Dole
  • Département: 39 - Jura
  • Région: Franche-Comté
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Fonderie
  • Date d'origine: 1837
  • Utilisation actuelle 1: Gymnase
  • Date de reconversion: 1986
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Morel-Opinel ; Courtot Frères (industriels)
  • Porteur du projet de reconversion: Ville de Dole
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 39198

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

En 1837, une fonderie de seconde fusion est bâtie par Morel-Opinel. Elle passe à Vuillamy-Fleury avant 1854 puis à la société Courtot Frères en 1859. Un deuxième bâtiment est construit au nord de la rue des Templiers entre 1851 et 1864, un troisième entre 1881 et 1888. L'usine est exploitée par la Cie nationale des Radiateurs (CNR) à partir de 1898 : fabrication de radiateurs et chaudières en fonte et extension des bâtiments avant 1905. En 1905, la CNR édifie une autre usine au lieu-dit la Fenotte (future usine Ideal-Standard). En 1908, le site primitif de la Bedugue est divisé : la partie au nord de la rue des Templiers est occupée par la fonderie Bermond et Cie, fabrique de cuisinières qui ferme en 1966. Elle est remplacée en 1969 par un magasin de commerce, la Franc-comtoise de Confort, société d'installateurs en plomberie qui couvre la cour intérieure vers 1970. Terrain et bâtiments au sud de la rue sont partiellement occupés, de 1937 à 1984, par la société des Grands Moulins de Dole qui devient Sanders Franche-Comté par la suite : installation d'une fabrique d'aliments pour bétail, incendiée en 1982.

Notice Mérimée

IA00125820

Commentaires

Le gymnase n'occupe qu'une petite partie de l'ancien site industriel : l'ancien atelier de fonderie. Le reste du site est occupé par Idéal Standard Industrie France.

Description:

Les bâtiments sont alors démolis sauf l’atelier de fonderie de la CNR, transformé en gymnase en 1986. Le restant du site est tenu de 1936 à 1963 par l’Union métallurgique doloise, usine de matériel radioélectrique qui, en 1959, construit un nouvel atelier de fabrication près de la voie ferrée.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

1338 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Usine de ferblanterie – Floirac

Le site désaffecté est réinvesti en 1986 par plusieurs entreprises dont la Société S.I.R.C.E.E. (Sécurité, installations, réalisations, constructions électrique...

13 juin 2012

1286 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Haut-fourneau et halles – Dommartin-le-Franc

Le site de Dommartin abrite désormais ''Metallurgic Park'', centre d'interprétation de la sidérurgie haut-marnaise du XIXème siècle, mais qui présente également...

13 juin 2012

1547 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Forges – Orlu

Ce projet s’inscrit dans une réflexion et un processus d’aménagement déjà engagé de valorisation du site des « Forges d’Orlu ». Point d’accès et passage obligé ...

13 juin 2012

1415 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.