Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Distillerie Vatable – Trois-Ilets

Détails:

  • Rue: Pointe-Vatable
  • Code Postal: 97229
  • Ville: Trois-Îlets
  • Département: 972 - Martinique
  • Région: Dom-Tom
  • Pays: Martinique
  • Fonction d'origine: Distillerie
  • Date d'origine: 1880
  • Utilisation actuelle 1: Musée
  • Date de reconversion: 1987
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Vatable (industriel)
  • Porteur du projet de reconversion: Conseil régional
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 97235

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Dans les années 1880, l'habitation Vatable faisait partie du patrimoine constitué par Quenesson. Envoyé en Martinique en 1847 comme «mécanicien» par la société Cail, pour y installer les premières usines à sucre, il fut l'un des artisans de la révolution industrielle. Il bénéficia de la conjoncture économique favorable des années 1870-1880, véritable «Âge d'or» de la Martinique. La distillerie Vatable cessa toute production en 1962.

Commentaires

Véritable lieu de connaissance sur la canne, ce musée en propose une vision élargie. Il vise non seulement à retracer son histoire d’un point de vue économique, socio-politique et culturel, mais aussi à promouvoir la canne à sucre.

Description:

Fondée dans les murs de l’ancienne distillerie de Vatable, la maison de la canne présente l’histoire de la canne à sucre depuis son introduction en Martinique au milieu du XVIIème siècle, et met l’accent sur le système esclavagiste qui lui est intimement lié. La Maison de la Canne, inaugurée en mai 1987, est située à Vatable aux Trois-Ilets sur un domaine de plus de deux hectares. La Maison de la Canne est la concrétisation des recherches et de la collecte menées sur le patrimoine industriel sucrier par l’Association Martiniquaise de la Maison de la Canne, composée en grande partie de professeurs du lycée Schoelcher. Face à la dégradation des nombreuses habitations sucrières et à la disparition des usines centrales autour desquelles s’est construite pendant trois siècles la vie économique et sociale de la Martinique, cette association, créée en 1981, a décidé de sauvegarder et de promouvoir ce riche passé. En 1991, le Conseil régional s’est vu confier la gestion de cet outil muséographique qui connaît alors une forte affluence du public.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

1430 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Manufacture de tabacs – Orléans

La désaffectation de la Manufacture des tabacs d'Orléans en 1984 donna au ministère de la Culture la possibilité d'acquérir une partie significative des bâtimen...

13 juin 2012

1311 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Biscuiterie Pernot – Dijon

Une grande opération de réhabilitation de l'usine a été engagée au cours de l'année 2009, elle vise à la création de logements au sein de cet ancien bâtiment de...

13 juin 2012

1355 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Le Moulin du Roc – Niort

Le moulin du Roc est la médiathèque sur laquelle se trouvait le moulin à foulon. Le terrain a été racheté par la ville de Niort en 1985 et une scène nationale s...

13 juin 2012

1503 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.