Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Brasserie Boeckel et Mortz – Angoulême

Détails:

  • Rue: 121 rue de Bordeaux
  • Code Postal: 16000
  • Ville: Angoulême
  • Département: 16 - Charente
  • Région: Poitou-Charentes
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Brasserie
  • Date d'origine: 1917
  • Utilisation actuelle 1: Logement
  • Utilisation actuelle 2: Centre culturel
  • Utilisation actuelle 3: Édifice d'enseignement supérieur
  • Date de reconversion: 1989
  • Surface: 6 834 m²
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Cuvilliers (architecte)
  • Porteur du projet de reconversion: Ville d'Angoulême
  • Coût de la reconversion: 7,408 millions d'euros
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 16015

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Brasserie et malterie modernes construites de 1912 à 1917 par les entrepreneurs Bernard et Felinaud, d'après les plans de Cuvilliers, architecte à Reims, pour E. Maurer, sur l'emplacement d'une part de la brasserie Boeckel et Mortz et d'autre part sur celui de l'église, du cloître et de la salle du chapitre de l'ancienne abbaye Saint-Cybard. En 1949, devenues la grande brasserie de Champigneulles, arrêt de la fabrication sauf la mise en bouteilles. En 1961, reprise de la brasserie (sans malterie). En 1966, achat par la Société Européenne des Brasseries, arrêt vers 1973. Production en 1917 : 80 000 hl, 1963 : 16 millions de bouteilles, 1970 : 120 000 hl.

Notice Mérimée

IA00066108

Description:

Construits peu d’années après la naissance de la « littérature en estampes » imaginée en 1835 par Rodolphe Töpffer, ces anciens chais ont été restaurés et réhabilités par Magelis (syndicat mixte du pôle image), avec le soutien de l’Union européenne, pour abriter, exposer et communiquer les collections patrimoniales du musée et de la bibliothèque. Le bâtiment du C.N.B.D.I s’articule autour d’un grand vide central, cône demi elliptique taillé dans l’ancienne usine Champigneule, grand puits de verre s’ouvrant vers le ciel. À l’est du cône, de nouveaux bâtiments abritent les lieux du Patrimoine : Musée, Médiathèque et Cinémathèque. À l’ouest, dans le bâtiment réhabilité, les lieux de l’école : formation et laboratoire. Les nouveaux bâtiments à l’est sont la vitrine du C.N.B.D.I. : le grand rideau de verre, déployé autour du parvis, s’écarte de la façade pour libérer l’entrée principale des visiteurs. C’est dans le bâtiment central, autour du grand cône de verre, que se croisent les circulations verticales – escalier principal, ascenseur, horizontales – plateaux laissés libres et reliant le musée, médiathèque et cinéma à l’est, aux différents niveaux du laboratoire à l’ouest.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

1268 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Manufacture de tabacs – Orléans

La désaffectation de la Manufacture des tabacs d'Orléans en 1984 donna au ministère de la Culture la possibilité d'acquérir une partie significative des bâtimen...

13 juin 2012

1293 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Distillerie Secrestat – Bordeaux

L'immeuble, qui abrite depuis 1991 le musée Goupil, musée de l'image industrielle, a été inscrit à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques, en 199...

13 juin 2012

1541 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Brasserie – Joinville

L'usine a été rachetée par la municipalité de Joinville qui y a aménagé des salles de réunion.

13 juin 2012

1467 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.